Lettres et arts | Artistes

1 / 8

Cocteau et Picasso ensemble : quelques photos. Un texte peu connu de Cocteau sur Picasso dans la revue allemande Du (n° 8, août 1958). Voix : début de l'Improvisation de Rome prononcée le 27 mai 1953 pour une exposition Picasso, publiée en 1957.

Les photos retrouvées dans les archives de Cocteau sur lesquelles figure Picasso sont innombrables. On se limite ici à deux clichés pris à La Californie, la luxueuse villa du peintre à Cannes, et deux qui montrent côte à côte les deux amis aux corridas de Nîmes, d’Arles ou de Vallauris. La dernière photo réunit Cocteau, Picasso et Édouard Dermit à Milly-la-Forêt.

*


Deux notes de Cocteau dans Le Passé défini à propos de la corrida du 7 août 1955 à Vallauris :

« La corrida était une réussite. Tout le monde détendu, heureux. Le seul point noir était les signatures d’autographes sur n’importe quoi. Les tribunes étant à une certaine distance de la piste, rien n’empêchait la foule de prendre la nôtre d’assaut. Il y eut de vrais toreros et de vrais petits taureaux assez vaches. (Ils se retournent très vite et regardent l’homme du coin de l’œil.) »

« Comme la radio interrogeait Picasso dans la tribune il dit que j’étais le soleil de cette fête. (Il m’avait dit au déjeuner : “On se voit mieux qu’avant, tu ne trouves pas ?” J’ai pensé que cela venait un peu de la mort d’Eluard qui le chambrait et n’aimait pas que les anciens amis l’approchassent.) »