L'auteur et son œuvre | Vie de l'œuvre

1 / 4

Programme de la matinée poétique du 26 novembre 1916 associée à la première exposition Lyre et Palette, rue Huyghens à Paris.

Du 19 novembre au 5 décembre 1916, l’association Lyre et Palette organise rue Huyghens, près de Montparnasse, la première d’une longue suite d’expositions prestigieuses : des œuvres de Kisling, Modigliani, Ortiz de Zárate, Picasso (la bande de copains artistes photographiée le 12 août précédent aux abords de la Rotonde par le Kodak de Cocteau), de Matisse, et des sculptures nègres. Le 26 novembre, trois cents personnes se tassent dans la salle pour écouter Apollinaire, Max Jacob, André Salmon, Blaise Cendrars, Cocteau et Pierre Reverdy dire un de leurs poèmes. Apollinaire malade, c’est Cocteau qui dit à sa place Tristesse d’une étoile, ainsi que des Poèmes d'une petite fille de cinq ans (de sa cousine Françoise Durand-Viel).