Livres | Essais et journaux

1 / 4

Nouvelle ou roman ? Explication en 1923 dans « Autour de Thomas l’imposteur ».

Abordant le roman de biais, en poète, et comme un terrain d’exercice à occuper après quelques autres (poésie, critique, théâtre) dans un moment où il s’agit pour lui de marquer sa place dans le champ littéraire de 1920, Cocteau n’a pas éprouvé le besoin de s’expliquer longuement sur sa pratique du genre. Le texte le plus explicatif, repris dans Le Rappel à l’ordre en 1926, paraît dans Les Nouvelles littéraires du 27 octobre 1923. Il prolonge un entretien avec Frédéric Lefèvre paru le 24 mars précédent dans le même magazine, dans la série déjà fameuse « Une heure avec ». Intitulé « Autour de Thomas l’imposteur », l’article propose un parallèle entre Le Grand Écart, « roman », et Thomas l’imposteur, « nouvelle », éclairé par des notes sur le rapport entre littérature et conversation.