Images | Livres illustrés

1 / 7

Publié chez Grasset en 1924, Le Bal du comte d’Orgel, roman de Raymond Radiguet, devient en 1953, aux Éditions du Rocher, un ouvrage de luxe tiré à 250 exemplaires, illustré par Jean Cocteau de trente-quatre burins.

Dans la préface de 1953 à ce livre, Cocteau écrit : « Les burins illustrant un chef-d’œuvre ne prétendent pas lui ajouter quoi que ce soit. Seulement, mes lignes baignent le livre dans l’atmosphère où nous vécûmes entre Le Diable au Corps et Le Bal. »
Ce qui explique, de l’aveu même de Cocteau, que François de Séryeuse ait les traits de Radiguet et le jeune diplomate, Paul Robin, ceux de Georges Auric.