Images | Varia

1 / 9

Publicités pour des restaurants-dancings à la mode et des restaurants huppés de la capitale. Menu « Étoile » d’un restaurant non identifié.

Le restaurant-dancing Brick-Top à Pigalle, Le Passepartout, le très huppé Maxim’s rue Royale ou encore Le Bœuf sur le toit et Le Grand Écart, qui portent sa marque, sont des lieux fréquentés par le poète et ses amis, écrivains, artistes et musiciens. L’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, rejoint en 1957 la très sélecte association Traditions & Qualité, créée en 1954 par quelques restaurateurs parisiens, dont Maxim’s et Le Grand Véfour, pour promouvoir la haute gastronomie française.
Le Fouquet’s, que fréquentait aussi Cocteau, propose en 1988 un « souper Bacchus » composé selon les goûts du poète. Le menu réimprime un dessin offert au célèbre restaurant en 1951.