Images | Varia

1 / 18

Publicité pour les montres Universal en 1947 ; pour les montres Richards-Zeger ; pour les bijoux Beaumont en 1959. Projets de bijoux et bijoux achevés dessinés par Cocteau en 1960 et 1961 pour François Hugo.

Cocteau a fait de la réclame pour des bijoux variés. Il en a aussi dessiné. Les montres ayant sa faveur (on en voit à son poignet sur un grand nombre de photos), on n’est pas étonné de trouver sa signature au bas d’un dessin pour les montres Universal ou les montres Richards-Zeger.
Un catalogue édité en 1962 par les Ateliers Monique et Pierre Hugo à Aix-en-Provence permet aussi de voir les bijoux qu’il a dessinés pour François Hugo (arrière-petit-fils de Victor Hugo). Le Fonds de Montpellier conserve aussi des projets de bijoux dessinés pour le même orfèvre, écartés par le poète avec sur la plupart la mention : « mauvais ».