L'auteur et son œuvre | Vie de l'œuvre

1 / 2

« Trente dessins sur le thème de la licorne », exposition organisée par Le Livre français à la Librairie Elsæsser de Zurich, du 3 au 30 juin 1948.

Ces dessins ont d’abord été exposés en juillet 1947 à la galerie-librairie Paul Morihien (Paris), sous les arcades du Palais-Royal. « C’est sans doute le souvenir des tapisseries à fond rouge (La Dame à la licornePenthésilée) qui m’a poussé la main et m’a fait mêler la figure humaine et les poils de la bête », écrit Cocteau dans son texte de présentation. La fameuse série de tapisseries La Dame à la licorne avait été exposée en juin 1946 au musée de Cluny à Paris (elle inspirera aussi à Genet un épisode de Journal du Voleur).
La tapisserie médiévale est pour quelque chose dans la décision de Cocteau de se lancer, à l’automne 1948, dans la réalisation de son premier carton de tapisserie, Judith et Holopherne (au pastel, sur trois panneaux de bois juxtaposés), qu’il fait exécuter en 1951 par les ateliers d’Aubusson et expose à Munich en 1952. Elle est aussi à l’origine de son ballet La Dame à la licorne, créé à Munich le 9 mai 1953.