Lettres et arts | Artistes

1 / 10

Le fonds Cocteau de Montpellier conserve un grand nombre de photos de Jean Marais dans les pièces et les films du poète.

Marais au théâtre : le voici dans sa loge avant une représentation des Chevaliers de la Table ronde ; avec Cocteau qui ajuste son maquillage pour l’hommage à Dullin en 1947, auquel Marais participe dans le rôle de Cléante du Bourgeois Gentilhomme ; dans La Machine infernale, avec Jeanne Moreau en 1954 ; après la mort de Cocteau, dans Les Parents terribles, en 1977.
Marais au cinéma : on le voit successivement dans L’Éternel Retour ; sur le tournage de La Belle et la Bête ; sur celui de Ruy Blas ; dans L’Aigle à deux têtes ; dans Orphée ; dans Le Testament d’Orphée.