Lettres et arts | Artistes

1 / 5

Francis de Miomandre, Danse, Flammarion, Paris, 1935.

Cet ouvrage abondamment illustré propose une sorte d’Histoire de la danse (« suite de mouvements cadencés du corps ») depuis l’époque des anciennes civilisations de l’Égypte et de la Grèce, jusqu’aux danses de music-hall dans les années trente à Paris, en passant par les danses exotiques et l’Orient. Deux chapitres retiennent l’attention : celui sur les « Danses du Sabbat et danses macabres » et celui présentant « Trois rénovateurs de la danse » au début du XXe siècle, admirés de Cocteau : Loïe Fuller, Isadora Duncan et Nijinski.