Lettres et arts | Artistes

1 / 1

Marianne Oswald, « l’inoubliable interprète » d’Anna la bonne. Double page dans l’hebdomadaire Vu du 28 février 1934, avec un salut de Cocteau à l’artiste.

Marianne Oswald débute à Paris comme chanteuse de cabaret vers 1931. Cocteau écrit pour elle trois chansons, en 1934 et 1935 : Anna la bonne, La Dame de Monte-Carlo et Mes sœurs, n’aimez pas les marins, dont il écrit aussi la musique.
Une amitié s’ensuit, fondée sur une estime durable exprimée dans de nombreux articles.