Livres | Fiction

1 / 4

Dessins originaux de Cocteau dans la belle édition Rombaldi du roman en 1970.

L’éditeur Rombaldi, installé à Paris, qui avait publié en 1944 une magnifique édition de la pièce Orphée, propose en 1969 et 1970 une édition soignée en cinq volumes des « chefs-d’œuvre » de Jean Cocteau, préparée par Pierre de Tartas. Le volume 4 réunit Les Enfants terribles, Opium et, sous le titre « Colette : éloge », le discours de réception de Cocteau à l’Académie royale de Belgique. Quatre « dessins originaux » illustrent le roman. Leur caractère original vient surtout de la couleur : Cocteau a l’habitude de reprendre en les décalquant certains dessins, qu’il remanie légèrement. Ainsi, les dessins 1 et 3, datés 1956 et 1925, sont des versions coloriées de dessins publiés en calque dans l’édition du Club des libraires de France en 1962. Le dernier est une version coloriée d’un dessin de l’album de 1935, légendé « Tous les visages qu’il aime se ressemblent ».