Images | Albums de dessins

1 / 1

« Ces dessins s’adressent au public qui a fait plus que lire ce livre, qui l’a  reçu comme la boule de neige de Dargelos », écrit Jean Cocteau dans la préface de l’album de dessins qui, en 1934, fait écho à l’incroyable succès de son roman  Les Enfants terribles (1929).

L’album Soixante dessins pour « Les Enfants terribles », daté de 1934, ne fut publié en effet qu’en 1935, et Cocteau lui-même s’exprime très clairement dans l’Avant-propos, sur cette genèse :
“Rien n’est plus pénible que cette limite des livres, que ce mot fin qui nous expulse, que cet abandon cruel des personnages. […] J’ai eu la chance, en ce qui concerne les Enfants terribles, de voir le livre se déborder lui-même [...]. Je trouve donc normal, connaissant les surprises que réserve une œuvre de ce genre, de m’être senti, plusieurs années après avoir fini le livre à la clinique de Saint-Cloud, poussé brusquement à dessiner un grand nombre de scènes qui le composent, d’une plume rapide et mue par une force analogue à celle qui se ruait à travers moi en 1929 […].”