Spectacles | Cinéma

1 / 1

Dessins de Christian Bérard pour L’Aigle à deux têtes (Album du Figaro, n° 13, Hiver 1947-1948). Sylvia Montfort et Jean Marais (photo extraite du même magazine).

Décorateur, complice et ami depuis les années 1920, Bérard a participé à La Belle et la Bête, L’Aigle à deux têtes, Les Parents terribles et Orphée en tant que directeur artistique.

*


« Ses trouvailles en inspiraient d’autres. Il me “racontait” décors et costumes. Mais à la minute d’entreprendre, il se dérobait comme un cheval. Je connaissais cette méthode. Aussitôt, je le trahissais, passais outre et faisais exécuter ébauches de décors et ébauches de costumes d’après ses dires. Ne supportant pas mes erreurs, il se ruait sur elles et les réparait en transpirant et en s’épongeant de détresse. »
(Jean Cocteau, Entretiens sur le cinématographe, 1985.)