Lettres et arts | Artistes

1 / 2

Cocteau en compagnie de Lucien Clergue et de quelques amis, le 7 juillet 1957. Lucien Clergue, Jean Cocteau et le cadreur Ricci, au cours du tournage du Testament d'Orphée, en septembre 1959.

Sur la recommandation de Picasso, Lucien Clergue rencontre Jean Cocteau en 1956. Dès lors, le poète et celui qu’il qualifie d’« excellent photographe » vont échanger lettres et projets. Les photographies de Clergue, ses nus marins, ses taureaux morts notamment, s’accompagnent, souvent en position de préface à tel recueil, de plusieurs poèmes de Cocteau qui trouve dans d’autres clichés de l’ami arlésien plusieurs motifs des fresques de sa chapelle Saint-Pierre à Villefranche-sur-Mer. Mais la plus grande fierté de Clergue reste sans doute d’avoir été, à la demande du poète cinéaste, l’un des photographes de plateau pendant le tournage du Testament d’Orphée.